On attribue généralement à Quintilien, rhéteur romain né au premier siècle après JC, une méthode qui permet d’identifier les principaux éléments propres à une situation donnée. C’est une des méthodes les plus utilisées dans le monde de l’entreprise pour rechercher des solutions.
Cette méthode est tout à fait transposable dans un contexte de prise de vue pour ne rien omettre comme le ferait une check-list par exemple.

Le Penseur de Rodin

La méthode Quintilien

Elle est basée sur 7 questions. Elle est dénommée le QQOQCCP en référence aux pronoms relatifs utilisés qui sont quoi, qui, où, quand, comment, combien, pourquoi :

  • Quoi représente le fait (de quoi s’agit-il ? que faut-il entreprendre ?...)
  • Qui représente la ou les personnes (qui est concerné ? qui le fait ?...)
  • représente le lieu (à quel endroit le faire ? dans quel contexte ?...)
  • Quand représente le temps (à quelle heure ? à quelle fréquence ?...)
  • Comment représente la manière (comment le faire ? comment l’’organiser ?...)
  • Combien représente les moyens (avec quoi le faire ? pendant combien de temps ?...)
  • Pourquoi représente la justification (pourquoi le faire, que recherche-t-on à faire ?...)

Selon le problème à résoudre ou l’action à envisager, la terminologie des questions est différente. Par exemple le Qui peut indiquer la personne qui fait l’action, la personne qui subit l’action, la personne qui engendre l’action, etc. A chacun de l’adapter en fonction de ses besoins.

La méthode Quintilien adaptée à la photo

Une petite proposition de tableau qui reprend les questions indispensables à se poser avant la prise de vue pour à la fois bien fixer son intention et ne rien oublier dans ses réglages.

Qui Le sujet. Ce que je veux prendre en photo. Un paysage, une scène de rue, du graphisme,...
Quoi Mon intention. L'intérêt du sujet, le contexte que je veux mettre en relief.
Comment La mise en valeur du sujet. La composition, le cadrage et le format.
Mon angle de prise de vue. Ma distance et position par rapport au sujet.
Pourquoi La justification de mes choix de composition, de cadrage et de point de vue par rapport à mon intention.
Combien Les réglages d'ISO, d'ouverture, de vitesse, de balance des blancs, de mise au point et de profondeur de champ.
Quand Le moment idéal pour prendre ma photo. Cela peut concerner la lumière naturelle, l'expression d'un visage, une situation particulière comme une voiture dans un champ de vision,...

 

En conclusion

Comme toute méthode, celle-ci est faillible. Son but est de mettre en avant l’importance de vérifier vos choix de photographe avant de déclencher. Essayer de l’utiliser régulièrement (celle-ci ou celle que vous avez créée) pour vous l’approprier complètement jusqu’à l’utiliser systématiquement par réflexe.