La pose longue est une technique photographique qui se caractérise par un temps d’exposition du capteur à la lumière important. Une des conséquences et non la moindre est la trace sur la photo finale de l’ensemble des mouvements visibles pendant l’exposition. Il est ainsi possible d’obtenir des effets cotonneux ou brumeux sur des mouvements d’eau ou de nuage.

D’un point de vue technique pour allonger le temps de pose, on utilise habituellement un filtre ND (neutral density) pour réduire la quantité de lumière qui arrive au capteur. Pour s’assurer de belles photos sans aberrations chromatiques, ce filtre doit être de bonne qualité avec pour conséquence un prix en rapport (comptez une centaine d’euros pour un filtre de qualité).

Si vous ne disposez pas d’un tel filtre mais que par contre vous disposez de photoshop dans vos tiroirs alors vous pouvez utiliser une autre technique qui va produire des effets similaires.

La prise de vue

Le principe est relativement simple ; il est basé sur la fusion d’images. Dans un premier temps, nous allons prendre une série de photos et de préférence à l’aide d’un trépied afin de s’assurer d’un alignement identique pour toutes les photos de la série. Dans le même esprit, nous utiliserons le mode manuel pour disposer toujours de la même exposition.

Pour cet exemple nous avons choisi un petit cours d’eau situé sur le Loir. Ce tout petit rapide est parfait pour la démonstration. L’appareil photo a donc été placé sur un trépied et le mode d’exposition M (manuel) a été sélectionné pour bloquer l’ouverture choisie sur f/16, la vitesse sur 1/30 s et la sensibilité sur 100 ISO. Une télécommande a été raccordée pour enchainer les déclenchements sans faire bouger l’appareil. Les déclenchements se font manuellement les uns à la suite des autres ; il est aussi possible d’utiliser le mode rafale.

Esprit photographe - Faire une pose longue sans filtre ND en utilisant Photoshop - Série de photos

Rappel de la procédure à utiliser avec un trépied :

1 – Fixer l’appareil sur le trépied

2 – Raccorder une télécommande

3 – Passer en mode Manuel (M)

4 – Choisir l’exposition (ISO, ouverture, vitesse)

5 – Déclencher autant que souhaité pour obtenir plusieurs photos

En multipliant le nombre de photos par le temps de pose de chaque photo, on aura une correspondance avec une photo prise à l’aide d’un filtre ND.

Par exemple, si nous avons 30 photos (photo ci-dessus) et que le temps de pose pour chaque photo est de 1/30 s, notre temps total d’exposition correspond en fait à :

                30 photos x 1/30 s = 1 s

C’est-à-dire une seconde avec un filtre ND.

Pour intensifier l’effet de la pose longue, par exemple pour rendre le cours d’eau encore plus cotonneux et diffus, il faut : soit prendre plus de photos, soit allonger le temps de pose de chaque photo ; Dans les deux cas, le temps de pose correspondant à celui du filtre ND est allongé.

Post-production

Une fois les photos importées dans Lightroom, nous allons les sélectionner et les exporter vers Photoshop sous forme de calques. Il suffit de faire un clic droit sur notre sélection puis de choisir l’option « ouvrir en tant que calques dans Photoshop… ». Il est bien sûr possible de faire cette opération en utilisant directement Photoshop. Il faut alors choisir l’option « Chargement des fichiers dans une pile… » depuis le menu « fichier » puis « Scripts ».

Esprit photographe - Faire une pose longue sans filtre ND en utilisant Photoshop - import photoshop

Ensuite, la première action va consister à aligner les photos car même si nous avons utilisé un trépied, un petit coup de vent a pu faire bouger notre appareil photo. A cet effet, nous sélectionnons nos 30 calques puis dans le menu « Edition » nous choisissons l’action « Alignement automatiques des calques… ». A l’ouverture de la fenêtre il suffit de garder la projection « Automatique » et de faire OK. Photoshop va donc prendre quelques secondes pour aligner les calques.

Puis nous allons convertir nos 30 calques en un « objet dynamique » (Pile de calques). Pour cela il suffit de sélectionner nos calques et de cliquer sur « Objets dynamiques -> Convertir en objet dynamique » dans le menu « Calque » de Photoshop. L’opération peut prendre un certain temps en fonction du nombre de calques.

Une fois la conversion terminée, nous allons appliquer un mode de fusion entre les différents calques de notre objet dynamique. Ce choix se fait dans le menu « Calque » puis « Objets dynamiques -> Mode d’empilement ». Nous choisissons le mode d’empilement « moyen ». Même si cette fonction est un peu détournée de son usage natif (diminuer le bruit), elle produit un résultat très convaincant pour notre simulation de pose longue.

Esprit photographe - Faire une pose longue sans filtre ND en utilisant Photoshop - menu photoshop

Une fois l’image finale créée dans Photoshop, il suffit de l’enregistrer au format TIFF ou JPEG et de la réimporter dans votre logiciel habituel pour y faire les dernières petites retouches si nécessaires.

Esprit photographe - Faire une pose longue sans filtre ND en utilisant Photoshop - image finale

En conclusion

L’achat d’un ou de plusieurs filtres ND n’est donc pas une obligation pour la création d’une pose longue, à condition cependant d’être équipé de Photoshop et de consacrer un peu de temps au montage des photos. Le résultat est néanmoins de très bonne qualité, l’effet classique de la pose longue est bien visible et son intensité variable à souhait.