Ce fût surement un des premiers effets spéciaux de la photo ou du cinéma : un petit artifice qui consistait à faire apparaître sur une même photo plusieurs fois son portrait, donner l’illusion d’être des jumeaux, des triplés, etc.

Ce montage va nous permettre de découvrir l’utilisation des calques et des masques de fusion dans Photoshop.

Prise de vue

Dans notre exemple, nous avons utilisé un panneau en bois avec des trous qui permet de passer sa tête et d’obtenir des photos plutôt amusantes. Ici il s’agit d’une photo de famille du 19ème siècle qui laisse apparaître 4 trous.

Esprit photographe - portrait rigolo avec Photoshop - panneau à trous

Pour la prise de vue, nous allons donc prendre 4 photos, avec le même visage dans chacun des trous. Le mieux est d’avoir un trépied et d’utiliser le retardateur pour éviter les mouvements et être certain d’avoir toujours le même cadrage. Bien qu’elles ne soient pas obligatoires, les grimaces sont vivement recommandées !

Esprit photographe - portrait rigolo avec Photoshop - la prise de vueImport dans Photoshop

Une fois les photos importées dans Lightroom, nous allons les sélectionner et les exporter vers Photoshop sous forme de calques.

Esprit photographe - portrait rigolo avec Photoshop - import dans Photoshop

Il suffit de faire un clic droit sur notre sélection puis de choisir l’option « ouvrir en tant que calques dans Photoshop… ».

Il est également possible de faire cette action sans passer par Lightroom et en utilisant directement Photoshop. Dans Photoshop il faut choisir l’option « Chargement des fichiers dans une pile… » depuis le menu « fichier » puis « Scripts ».

Esprit photographe - portrait rigolo avec Photoshop - ouvrir calques dans Photoshop

Dans la fenêtre qui s’ouvre alors (ci-dessus) il suffit de cliquer sur le bouton « parcourir » pour choisir les photos qui se chargeront dans des calques (une photo par calque).

Au final, nous avons bien nos 4 calques, chacun de ces calques contenant une de nos photos.

Esprit photographe - portrait rigolo avec Photoshop - les calques

Pour plus de lisibilité nous allons renommer nos calques, simplement en double-cliquant sur chacun d’eux pour leur donner les noms « calque 1 », « calque 2 », « calque 3 » et « calque 4 ».

Esprit photographe - portrait rigolo avec Photoshop - renommer les calquesLe montage

La première action va consister à aligner les photos car même si nous avons utilisé un trépied, un petit coup de vent a pu faire bouger notre appareil photo. Nous sélectionnons donc nos 4 calques puis dans le menu « Edition » nous choisissons l’action « Alignement automatiques des calques… ». A l’ouverture de la fenêtre il suffit de garder la projection « Automatique » et de faire OK. Photoshop va donc prendre quelques secondes pour bien aligner les calques.

Esprit photographe - portrait rigolo avec Photoshop - aligner les calques

Les calques représentent en fait nos photos empilées les unes sur les autres, le premier calque correspond à la première photo du tas, les photos du dessous ne sont donc pas visibles car masquées par la première. Nous allons donc grâce aux masques de fusion voir à travers notre première photo pour faire apparaître un morceau de la photo du dessous.

Nous sélectionnons le premier calque et nous cliquons sur le petit bouton « ajouter un masque vectoriel » (flèche rouge ci-dessous) pour faire apparaitre le masque de fusion à côté de notre calque.

Esprit photographe - portrait rigolo avec Photoshop - masque de fusion

Nous allons à présent peindre avec le pinceau sur le masque de fusion, attention à ne pas peindre sur le calque mais bien sur le masque de fusion, cliquez simplement sur le masque pour le sélectionner. Photoshop interprète la couleur (noir ou blanc) utilisée pour peindre et fait apparaître le calque du dessous quand on peint en noir et inversement rend le calque du dessus visible quand on peint en blanc.

Nous sélectionnons donc le pinceau et la couleur noire pour commencer à peindre.

Esprit photographe - portrait rigolo avec Photoshop - pinceau et couleurs

Au passage du pinceau, le calque du dessous apparaît progressivement jusqu’à devenir entièrement visible.

Esprit photographe - portrait rigolo avec Photoshop - peindre sur le masque de fusion

Pour le moment nous avons toujours deux calques, celui du dessus puis une partie visible (le visage du père de famille) du calque du dessous. Il faut à présent fusionner les deux calques afin d’en avoir un seul qui sera la fusion des deux, c’est-à-dire une seule photo avec les deux visages.

Esprit photographe - portrait rigolo avec Photoshop - fusion des calques

Une fois la fusion effectuée, nous n’avons plus que trois calques, il suffit donc de renouveler l’opération, encore et encore, jusqu’à n’avoir plus qu’un seul calque !

Au final, nous avons un seul calque avec les quatre visages visibles.

Si les photos ont été exportées depuis Lightroom, il suffit de faire un CTRL + S pour sauvegarder la nouvelle photo et fermer Photoshop pour se retrouver sur Lightroom et faire nos ajustements habituels. Une fois notre photo passée en noir et blanc on obtient un résultat plutôt amusant quoique peu valorisant pour le modèle, il faut bien le reconnaître !

Esprit photographe - portrait rigolo avec Photoshop - résultat

En conclusion

Nous avons vu une utilisation de base des calques, il s’agit en fait d’une pile de photos les unes sur les autres. Avec un masque de fusion on peut les combiner les uns avec les autres pour réaliser des montages assez rapidement, la seule limite étant votre imagination.

PS : merci aux Promenades Photographiques de Vendôme pour le prêt du panneau en bois