Définition

L’hyperfocale ou distance hyperfocale mesure la plus petite distance entre l’appareil photo (le capteur) et le début de la zone de netteté quand la mise au point est faite sur l’infini. Elle est exprimée en mètres.

Esprit photographe - Hyperfocale - schéma

Cette distance est fonction de :

  • La focale utilisée
  • L’ouverture de l’objectif utilisée
  • La valeur du cercle de confusion (valeur fixe qui dépend du capteur de votre boitier)

Quand on fait le mise au point sur l'hyperfocale, alors tout ce qui se trouve au delà de la moitié de l'hyperfocale sera net.

Exemples d’utilisation

Voici deux exemples parmi d’autres pour lesquels il est important de connaître cette notion d’hyperfocale.

En photo de paysage, la plus grande profondeur de champ possible est souvent recommandée. La difficulté à laquelle est confrontée un photographe est de savoir exactement ce qui sera net sur sa photo (profondeur de champ) surtout s’il souhaite inclure un premier plan.

Esprit photographe - Hyperfocale - Plage normande

© Olivier Gouzien

En photo de rue, une des grandes difficultés est de réagir très rapidement. Capter une expression, un mouvement ou une situation demande une intervention rapide du photographe pour ne pas « rater l’instantané ». Dans ce cas, une importante profondeur de champ - la plus grande possible - est fortement recommandée pour être adaptée à tous les situations.

Esprit photographe - Hyperfocale - Jardin du Luxembourg

© Olivier Gouzien

Lecture de l’hyperfocale

Utiliser l’hyperfocale est simple quand on dispose d’un objectif muni d’une échelle de profondeur de champ (dans la plupart des cas, les objectifs n’en sont hélas pas équipés).

Esprit photographe - Hyperfocale - Vue objectif

Vue d’un objectif équipé d’une échelle de profondeur de champ

Pour l’utiliser, on règle, par exemple, l’ouverture du diaphragme à f/8 sur la bague de sélection (1).
Je positionne le repère infini (∞) de la bague de mise au point (3) sur la valeur 8 (dans mon exemple) de la bague fixe (2).
La valeur de l’hyperfocale est indiquée en vert sur la bague de mise au point (3) ; dans notre exemple c’est environ 2,9 m (4).
Si en revanche vous ne disposez pas de ce type d’objectif, alors il faudra la calculer vous-même ou plus simplement disposer d’un tableau reprenant l’ensemble des valeurs.

Calcul de l’hyperfocale

1 – La formule

H = F2 / (1000fc)

H : est la valeur de l’hyperfocale à calculer ; elle est exprimée en mètres

f : est l’ouverture utilisée

F : est la focale utilisée ; elle est exprimée en millimètres

c : est la valeur du cercle de confusion. Il s’agit d’une valeur propre à chaque type de capteur dont voici dans le tableau ci-dessous les principales valeurs.

Capteur Cercle de confusion
Full Frame (24 x 36) 0,030
APS Nikon et Pentax 0,020
APS-C Canon 0,019
4:3 0,015

 

2 - Un premier exemple

Le photographe se trouve au bord d’un lac. Il désire prendre une photo de cette étendue d’eau en y incluant les herbes présentes au premier plan sur la berge. Pour être certain de voir les herbes et l’arrière-plan nets, il doit calculer l’hyperfocale et faire la mise au point à cette distance.

Esprit photographe - Hyperfocale - Lac de la Dathée

© Olivier Gouzien

Le photographe dispose d’un boitier équipé d’un capteur Full Frame, un objectif 24 mm ouvert à f/16.
Il applique la formule :

H = (242) / (1000 * 16 * 0,030)
Soit H = 1,20 m

En faisant la mise au point à 1,20 m, tout ce qui se trouve à plus de 0,6 m (60 cm) de son appareil sera net.

3 – Un second exemple

Notre photographe souhaite cette fois faire une séance de photo de rue.

Il décide donc d’utiliser son boitier hybride équipé d’un capteur 4:3 et d’un objectif à focale fixe de 35 mm dont il règle l’ouverture sur f/16. Pour ne plus se soucier de la netteté et ainsi se concentrer sur le cadrage, Il va calculer l’hyperfocale et bloquer la mise au point sur cette distance.

Esprit photographe - Hyperfocale - Gare de l'Est

© Pierre Garance

Il applique la formule :

H = (352) / (1000 * 16 * 0,015)
Soit H = 4,08 m

Une fois la mise au point bloquée à l'hyperfocale (4,08 m), il sait que tout ce qui se trouve à plus de 2,04 m de son appareil sera net.

Tableaux à télécharger

Il vous suffira de télécharger l’un de nos tableaux ci-dessous, de l’imprimer et de la conserver dans votre sac photo ; il vous sera utile de temps à autres. Pour l’utiliser, il suffit de lire la valeur de l’hyperfocale au croisement des valeurs de focales et d’ouvertures.

btn1

btn3

btn2

btn4

En conclusion

Même si l’hyperfocale est une notion qui semble un peu complexe, il est important de comprendre ses tenants et ses aboutissants, c’est-à-dire la manière de la calculer et de l’utiliser.

Elle vous sera toujours d’un précieux secours notamment pour la photo de rue où tout va très vite. Les adeptes de la photo de paysages où profondeur de champ et premier plan sont aussi nets l’un que l’autre seront aussi comblés par cette technique.