Le bokeh est le flou d’arrière-plan produit par une très petite profondeur de champ. On utilise cette technique pour mettre en relief un sujet au premier plan en rendant l’arrière-plan flou. Un bokeh réussi se traduit par une impression de douceur et de « moelleux » notamment par l’absence de détails à l’arrière-plan.

Il existe plusieurs facteurs qui peuvent jouer sur la qualité du bokeh :

  • la taille du capteur
  • l’ouverture de l’objectif
  • la distance de mise au point
  • la distance du sujet par rapport à l’arrière-plan
  • focale utilisée.

Chacun de ces facteurs a une influence sur le flou d’arrière-plan.

1 – La taille du capteur

C’est une règle physique et immuable qui stipule que plus un capteur est grand, plus la profondeur de champ pourra être réduite et par conséquent plus le bokeh sera « moelleux ». Attention toutefois, un grand capteur de type Full Frame n’est pas suffisant pour obtenir un bokeh réussi, ni nécessaire d’ailleurs.

Dans l’exemple, ci-dessous, on distingue une légère différence entre les deux capteurs (pour rappel, le 4:3 est le plus petit des deux).

Esprit photographe - Obtenir un joli bokeh - Capteur 4/3

Profondeur de champ avec un capteur 4:3

Esprit photographe - Obtenir un joli bokeh - Capteur APS-C Nikon

Profondeur de champ avec un capteur APS-C

2 – L’ouverture de l’objectif (diaphragme)

La taille de la profondeur de champ est liée à l’ouverture de l’objectif. Un objectif ouvert à f/1,8 produit une profondeur de champ bien plus courte que s’il est ouvert à f/20. Une ouverture maximale va donc générer un bokeh plus agréable.

Esprit photographe - Obtenir un joli bokeh - Ouverture f/20

Bokeh avec un objectif ouvert à f/20

Esprit photographe - Obtenir un joli bokeh - Ouverture f/1,8

Bokeh avec un objectif ouvert à f/1,8

3 – La distance de mise au point

Plus la distance de mise au point est faible et plus le flou d’arrière-plan est prononcé. Une mise au point rapprochée est un gage de bokeh agréable.

Esprit photographe - Obtenir un joli bokeh - Mise au point de loin

Mise au point sur la figurine du fond (distance 1 m)

Esprit photographe - Obtenir un joli bokeh - Mise au point de près

Mise au point sur la figurine au premier plan (distance 0,5 m)

4 – La distance de l’arrière-plan

L’arrière-plan est d’autant plus flou qu’il est loin du sujet, un arrière-plan loin du sujet favorise un bokeh réussi.

Esprit photographe - Obtenir un joli bokeh - Fond proche du sujet

Distance entre le sujet et le fond de 10 cm

Esprit photographe - Obtenir un joli bokeh - Fond proche du sujet

Distance entre le sujet et le fond de 1 m

5 – La focale

Plus la focale est grande et plus le flou d’arrière-plan est prononcé. Il est par exemple presque impossible d’obtenir un flou d’arrière-plan avec un grand-angle. Il faut donc privilégier un téléobjectif.

Esprit photographe - Obtenir un joli bokeh - focale 24 mm

Focale de 24 mm

Obtenir un joli bokeh - focale 80 mm

Focale de 80 mm

Conditions pour réussir un bokeh

Pour obtenir le bokeh le plus « moelleux » possible il faut (selon votre matériel) :

  • Une ouverture la plus grande possible
  • Une focale la plus longue possible
  • Une distance de mise au point la plus proche possible du sujet
  • Un arrière-plan le plus éloigné possible du sujet
  • Et bien sûr le boitier équipé du plus gros capteur

Esprit photographe - Obtenir un joli bokeh - Les 5 critères pour obtenir un joli bokeh
Conclusion

Il est indispensable pour un photographe de savoir réaliser des bokehs réussis - avec le matériel dont il dispose - pour mettre en valeur des sujets comme par exemple le portrait, la photo culinaire, la photo animalière.