Grâce au nombre record de touristes se rendant dans la capitale française, presque tous les monuments parisiens sont connus à travers le monde entier. La plupart des photos du Sacré-Cœur correspond à une photo prise en bas de la colline et montrant la basilique en entier et de face.

Dans notre exemple nous avons voulu présenter cette église vue depuis les petites rues de Paris pour accentuer l’esprit village d’autrefois et créer une impression de cheminement pour découvrir le monument. L’ambiance « petit matin calme », un peu terne et froid participe à l’identification rapide de la ville.

Esprit photographe - Une photo par l'exemple - Comment photographier un monument de façon originale

© Olivier Gouzien

Conditions de prise de vue

La photo a été prise en début d’après-midi d’une froide journée du mois de janvier depuis une petite rue juste derrière la basilique. Ce monument étant un lieu de visite incontournable, toutes les rues avoisinantes sont toujours surpeuplées de touristes, de vendeurs de souvenirs et de camionnettes de livraison, il a donc fallu « ruser » en faisant un cadrage spécifique pour ne plus voir ces activités humaines et rendre l’ambiance d’un petit matin calme

Matériel utilisé

Olympus EM1, Olympus Zuiko Pro 12-40 mm (24-80 mm en équivalent 24x36). A cause de la foule mieux vaut se limiter à un petit équipement photo.

Réglages

  • Ouverture à f/4,5 : en plein mois de janvier, la lumière est plutôt discrète, il faut donc ouvrir assez grand tout en s’assurant d’avoir une profondeur de champ suffisante pour capturer toute la scène.
  • Vitesse de 1/250 s : vitesse élevée pour éviter les flous de bougé.
  • Focale de 29 mm (58 mm en équivalent 24x36) : Permet d’avoir un cadrage assez serré pour donner une impression d’immersion.
  • Balance des blancs réglée sur « auto ».
  • ISO à 200 : la sensibilité a été fixée à 200 ISO pour toute la série de photos prises autour de la basilique, ce niveau de sensibilité permet d’éviter le bruit et d’avoir une très bonne qualité d’image, tout en permettant les réglages d’ouverture et de vitesse voulus.
  • La mise au point est faite sur le dôme du bâtiment.

Format et mise en scène

Le format vertical reproduit bien l’idée du cheminement en pente à travers les rues. Toutes les verticales des façades amènent le regard directement vers le toit de la basilique. La brume qui se voit en haut du dôme et l’absence de personnes ou activités participent à l’ambiance d’un matin d’hiver.

Post-production

L’image a été globalement désaturée pour rendre les couleurs plus douces et pour renforcer l’aspect hiver. De la clarté (micro-contraste) a été ajoutée sur les murs pour apporter plus de matière et de patine. Les perspectives ont été redressées pour éviter un effet de déformation des lignes trop prononcé.

En résumé

Pour faire preuve d’originalité en matière de photo de monument, pensez à tourner autour, s’en éloigner et essayez de trouver un emplacement différent de ce qui se fait habituellement. N’ayez pas peur de ne prendre qu’une partie du monument, de le couper voir même d’opter pour un cadrage très dynamique en inclinant la scène.