Petite précision pour commencer. Cet article aborde la photo de voyage et non la photo souvenir de voyage. Il s’adresse donc principalement aux personnes dont le voyage est l’alibi pour prendre des photos.

Voyage au long cours ou au court cours

Ca y est c’est fait, vous avez programmé vos prochaines destinations pour l’année à venir.
En hiver, vous allez à la rencontre des mongols et de leurs yourtes natures, suivis au printemps par un panaché de tango en Argentine et de samba au Brésil, pour poursuivre par un été rouge et culturel sur les traces de l’ancienne URSS, et pour l'automne - « tu sais, je n'ai jamais été aussi heureux que ce matin-là, nous marchions sur une plage un peu comme celle-ci, c'était l'automne, un automne où il faisait beau, une saison qui n'existe que dans le Nord de l'Amérique, là-bas on l'appelle l'été indien.. » - un petit tour au Canada.
Ou alors moins fastidieux à organiser (quoique) et pas forcément moins dépaysant, les Vosges, le Languedoc, l’Ardèche et la Sologne sont vos lieux de visite prévus. Quelle que soit la destination, vous quitterez votre univers photographique habituel au profit de la nouveauté, si ce n’est de l’inconnu.

Voyage et thématiques photos

Vous partez en voyage pour faire de la photo, mais qu’est-ce qui vous attire ? Les gens, les évènements, les paysages, l’architecture, les civilisations, … ou tout à la fois ?
Quelles sont les photos que vous voulez faire pendant votre voyage ? Vous y avez un peu réfléchi ?
Méfiez-vous particulièrement des clichés (c’est le cas de le dire) qui vont accompagner votre route.

Esprit photographe - Préparer son voyage photos : Quelques exemples de photos de voyage © Pierre Garance - © Benoît Garance

© Pierre Garance - © Benoît Garance

 Les kangourous australiens, la foule tokyoïte au milieu des enseignes publicitaires, les toits de Paris, autant de « pièges à touristes » qu’il va vous falloir éviter ou interpréter pour ne pas revenir avec des sacoches remplies de photos souvenirs ou déjà vues. Réussir son voyage photographique, cela se prépare !

Voyage et road book

L’idée est simple: il s’agit de noter, par exemple, les lieux où l’on va se rendre et d’inscrire en regard, les sujets envisagés, l’approche photographique, les horaires (pour la lumière) ou toute autre information (météo, matériel,...) qui vous sembleront utiles.
Pour réaliser ce road book, la première chose à faire est de déterminer ce que vous voulez voir; les forums de voyageurs sont tout indiqués pour cela.
La deuxième est de s’informer sur ces endroits (météo, transports, évènements, usages, sécurité,...).
La troisième est de visualiser les photos déjà réalisées sur ces lieux.
La quatrième est de choisir ses sujets, définir son approche photographique.
Un exemple de road book pour un séjour à Paris :

Lieu Sujet Approche photographique Horaire
Paris Tour Eiffel Touristes visiteurs (photo de rue) matin
Paris Seine Ponts (pose longue) soir (heure bleue)
Paris Architecture Toits (photo de paysage) Fin d’après midi
Paris Café Gens en terrasse (photo de rue) indifférent

Attention à ne pas tomber dans l’excès, ce document est juste un mémo pour se concentrer sur les réalisations à venir. Il n’a pas pour but de brider votre « inspiration du moment».

Voyage et séries

La photo de voyage est d’abord la découverte d’un autre monde même à deux pas de chez vous.
Il est difficile de raconter une scène de rue ou de décrire un paysage avec une seule photo même si elle est particulièrement réussie.
Au-delà des aspects artistiques, la « mise en perspective » du contexte reste, pour la photo de voyage, un élément de réussite. Il est donc recommandé d’adopter une logique de série.
Globalement, il y a deux grands types de série :

La série à thème, plutôt descriptive (Ex: façades à Dublin). Elle demande beaucoup d’abnégation pour ne pas s’écarter du thème et parfois se révèle frustrante. Ce qui est certain, c’est la nécessité de traiter toutes les photos de la série de la même manière pour l’unifier.

Esprit photographe - Préparer son voyage photos : Quelques exemples de photos de voyage, bars et pubs © Pierre Garance

© Pierre Garance

La série reportage, plutôt narrative est souvent en rapport avec les habitants ou un événement particulier. Elle met en avant les personnes et souligne un savoir-faire, des traditions, des métiers,... (Ex : retour de pêche - Bretagne)

Esprit photographe - Préparer son voyage photos : Quelques exemples de photos de voyage, retour de pêche © Pierre Garance

© Pierre Garance

Quel que soit le type de série que vous souhaitez réaliser, il faut éviter de trop s’en écarter. La tentation est grande de prendre seulement des « belles photos » et d’oublier les autres, celles qui donnent du corps à la série.

Voyage et matériel

Forcément, selon la destination et les sujets à traiter, il y a un matériel adéquat à emporter.

Boitiers et objectifs

Le choix tourne autour de deux questions: faut-il mieux voyager léger au risque de se limiter techniquement ou se charger d’un matériel plus lourd et plus encombrant mais aussi plus performant? La réponse est simple : à vous de voir ! Et oui, sur ce point, il n’y a pas réellement de réponse, chacun fait ce qui lui semble le mieux. Cependant, il faut au moins disposer d’un appareil qui permet de régler :

- la sensibilité
- le mode de prise de vue : manuel, priorité vitesse ou priorité ouverture
- le mode autofocus
- le mode de mesure d’exposition
- la balance des blancs
- le mode bracketing

Concernant les objectifs, la question se pose pour les reflex et les hybrides. Le problème est identique au boitier. Plus vous avez d’objectifs, plus c’est lourd et fastidieux à utiliser. Un zoom standard de type 24/70 mm couplé avec un zoom grand angle 10/20 est une bonne solution pour voyager léger. Il est entendu que pour un safari au Kenya, un téléobjectif est fortement recommandé. Attention, dans certains pays les risques de vol et d’agression sont induis. Il vous faudra donc faire preuve de prudence et éviter par exemple de vous promener seul avec votre 300mm la nuit dans des rues désertes !

Accessoires indispensables

- Carte mémoire : emportez au moins 2 ou même mieux 3 cartes mémoires. Prévoyez des possibilités de stockage d’au moins 8 gigas par carte
- Batterie (et chargeur) : selon les appareils, 1 ou 2 batteries supplémentaires sont fortement conseillées. L’idéal est de prévoir une autonomie – dans des conditions normales - supérieure à 1000 photos.
- Sac photo : il doit être de bonne qualité pour bien protéger des chocs, de la poussière et si possible de l’humidité. Sa taille est fonction de l’ensemble du matériel que vous souhaitez emmener. Il doit être confortable, pratique et solide. Un sac à dos mixte (compartiment + rangement) est un bon choix pour les baroudeurs.
- Trépied : compte tenu de votre ennemi en voyage - l’encombrement - l’idéal est de prendre un mini trépied type Gorilla pod, suffisant dans beaucoup de situations.
- Ordinateur avec USB ou lecteur de carte : une fois vos photos prises, il va falloir les stocker. L’ordinateur est la meilleure solution mais si vous souhaitez vous alléger, il existe des « videurs de cartes mémoires » (environ 200 euros).
- Matériel de nettoyage : pinceau avec soufflette et un chiffon. Si vous savez le faire, de quoi nettoyer le capteur (très délicat !)
- Mode d’emploi : sauf si vous connaissez sur le bout des doigts votre appareil.

Accessoires indispensables selon les appareils

- Objectif de rechange (au moins 1)
- Pare soleil : pour son action de protection (pluie, choc,...) et pour son action contre les rayons du soleil.
- Filtre UV neutre : indispensable pour chaque objectif pour éviter les rayures sur les lentilles. Ils n’ont aucune incidence sur la photo.

Voyage et administration

Avant de partir, il est nécessaire de prendre quelques dispositions concernant votre matériel mais aussi votre sécurité.

Carte de libre circulation

Elle permet de voyager avec vos objets usuels lors de déplacements habituels hors Union européenne. Elle est le passeport de vos objets personnels. Elle facilite votre passage en douane. Vous pouvez l'obtenir auprès de la douane (http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F814.xhtml).

Matériel photo et avion

Le mieux est de se renseigner auprès de la compagnie pour connaître les dispositions concernant les bagages à main (poids, volume, contenu). Dans tous les cas, ne mettez pas votre matériel dans une valise qui va en soute (vol, choc, perte,...).

Appareil photo et assurance

Il est toujours bon de se rapprocher de son assureur pour connaître l’étendu des garanties en cas de vol ou de destruction de votre matériel. Renseignez-vous aussi sur les garanties de ce type liées aux cartes bancaires ou au contrat d’assistance voyage.

Sécurité et santé

Une dernière recommandation. Si vous partez à l’étranger, n’hésitez pas à consulter le site du ministère des affaires étrangères pour disposer des dernières informations sur le pays où vous vous rendez (http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays/).

Conclusion

Si une petite escapade pas loin de chez vous ne requiert pas une préparation spécifique, il n’en est pas de même pour un voyage au long cours. Outre la préparation du matériel - sur ce sujet, lisez tous les modes d’emploi et les précautions d’usage – il est indispensable de visualiser votre parcours et vos futures photos avant le départ. Au même titre qu’un acteur improvise à partir d’un scénario et de dialogues connus, vous trouverez l’inspiration à partir du cadre que vous avez envisagé.

Bon voyage et bonnes photos.