Les premières gelées sont proches, l’air s’humidifie, l’intensité de la lumière s’affaiblit, la nature se couvre de couleurs chaudes : l’automne pointe son nez.
Quand on évoque l’automne, on pense au rouge des feuilles, au vert de la mer, au blanc de la brume du matin. L’automne, c’est la saison à ne pas manquer pour un photographe de paysage.

Automne et symbolique

Esprit photographe - représenter l'automne en photo - photo 1

© Pierre Garance

Quoi de plus représentatif de l’automne que l’aspect des feuilles aux dégradés de rouges qui jonchent le sol de nos forêts. Sur cette photo, cette symbolique est renforcée par une écorce de bois tombée d’un arbre qui se prépare pour l’hiver et le froid. La nature commence son hibernation.

Esprit photographe - représenter l'automne en photo - photo 2

© Pierre Garance

Esprit photographe - représenter l'automne en photo - photo 3

© Pierre Garance

Sur ces deux autres images, le photographe a choisi de mettre en avant une gamme de couleurs pour représenter l’automne. La répétition d'un motif d’origine biologique et la variation des tons suffisent à évoquer l’automne.

Pour symboliser l’automne, pensez variation de couleurs chaudes et sujets naturels (feuilles, marrons, champignons, etc.). Privilégiez les cadrages serrés et les gros plans.

Automne et brumes

Souvent les matins d’automne sont chargés d’une atmosphère particulière. La brume, le brouillard, le givre, la lumière voilée apportent une touche irréelle aux paysages.

Esprit photographe - représenter l'automne en photo - photo 4

© Pierre Garance

Sur cette photo, la brume, la faible luminosité du matin et le premier plan à contre-jour ont pour effet de désaturer l’image. On ne distingue plus, ou très peu, les couleurs orangées des arbres. Cet aspect froid combiné au voile présent sur l’image rend la scène mystérieuse, presque inquiétante.

Pour profiter des sublimes brumes de l’automne, il faut privilégier le lever du jour. La faible lumière à ce moment de la journée se diffuse d’autant plus dans la brume.

Automne et abstraction

Par sa gamme de couleur, l’automne est un terrain de jeu formidable pour tenter quelques images abstraites.

Esprit photographe - représenter l'automne en photo - photo 5

© Pierre Garance

Sur cette photo, le photographe a privilégié une vitesse assez lente (1/8s) puis a déclenché tout en faisant bouger l’appareil de bas en haut.

Automne et ville

La lumière de l’automne, par un ciel nuageux et un air chargé d’humidité, diminue les écarts de luminosité et la saturation des couleurs. C’est le bon moment pour montrer la ville sous un autre aspect. Les gris des murs et des nuages, vont s’harmoniser avec les tons orangés des feuillages pour proposer une image de la ville plus douce, plus apaisante.

Esprit photographe - représenter l'automne en photo - photo 6

© Pierre Garance

Sur cette photo, l’automne est suggéré par les deux trois touches d’orange des arbres. Le photographe a adouci les contrastes en floutant légèrement l’image à la prise de vue.

Automne et impressionnisme

Les peintres impressionnistes se sont distingués des autres peintres par leur volonté de peindre la nature « sur le motif » et en extérieur. Il est facile de les imiter en photographie en respectant quelques trucs : une scène de paysage, une lumière plutôt douce et diffuse, et un choix de couleurs opposées.

Esprit photographe - représenter l'automne en photo - photo 7

© Pierre Garance

Ici, le photographe a privilégié un sous-bois dont la dominante orange s’oppose au bleu clair du ciel. L’image finale est volontairement floue pour imiter les tableaux des impressionnistes (ou de leurs précurseurs). Pour la réalisation, le photographe a pris deux photos de la même scène : la première avec une mise au point nette et une exposition correcte et la deuxième en surexposant un peu l’image et en floutant la mise au point. Les deux photos ont été assemblées avec Photoshop pour créer un effet "Orton".

Automne et reflets

Les étendues d’eau calmes offrent un sublime miroir pour les coloris d’automne.

Esprit photographe - représenter l'automne en photo - photo 8

© Pierre Garance

Ici le photographe a joué sur la symétrie en centrant le paysage verticalement. Le ciel blanc renforce le camaïeu orangé de la scène.

Quel que soit le sujet – un canard en gros plan, un paysage, un arbre – le rendu "miroir" est souvent spectaculaire surtout si les couleurs sont mises en valeur par un fond minimaliste.

Automne et N&B

Bien que les couleurs soient importantes dans la représentation de l’automne, une photo en N&B peut mettre en valeur une certaine atmosphère. Auquel cas, la lumière et sa diffusion seront les points les plus importants auxquels il faudra penser.

Esprit photographe - représenter l'automne en photo - photo 9

© Pierre Garance

Sur cette photo, c’est la brume qui apporte la touche automnale. Le photographe a volontairement renforcé le contraste pour mieux mettre en valeur le voile de brume qui flotte sur l’étang.

Automne et météo

L’automne en bord de mer est peut-être la plus belle saison pour le rendu des couleurs de la mer. Par mer agité, l’alternance rapide entre la pluie et le soleil transforme sans arrêt la lumière pour proposer des paysages souvent exceptionnels à la tonalité "bleu-vert".

Esprit photographe - représenter l'automne en photo - photo 10

© Pierre Garance

En bord de mer, il est préférable de penser à nettoyer souvent son objectif. Protéger son appareil s’il n’est pas étanche avec un sac plastique est une idée peu onéreuse et assez efficace.

Automne et campagne

Les paysages de campagne permettent de bien voir les évolutions de la nature en automne. Certaines cultures restent vertes et d’autres jaunissent ; pour les arbres, c’est la même chose, selon leur espèce, ils rougissent plus ou moins vite.

Esprit photographe - représenter l'automne en photo - photo 11

© Pierre Garance

Sur cette photo, le premier plan vert fait opposition aux touches d’orange et de rouge visibles sur les autres plans. On a plutôt l’impression que l’hiver est encore loin.

Une idée pour des photos de campagne en automne ? Privilégiez l’opposition entre nature et culture, les couleurs et les textures se feront écho mutuellement.

En conclusion

Ces exemples ont pour but de vous proposer quelques approches - loin d’être exhaustives pour représenter l’automne en photo.

Entre des réglages spécifiques pour obtenir des effets (bokeh, effet étoilé, etc.) ou des techniques de prises de vue (contre-plongée, macro, etc.) ou des sujets particuliers comme la photo animalière, il existe un champ important de possibilités pour représenter l’automne.

Et vous, quelles techniques, réglages et composition utilisez-vous ?